En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

#stayhome #staycreative : nos 5 gagnantes nous racontent leur passion pour la couture et le tricot.

Temps de lecture 2 min

Elles sont 5 à avoir gagné notre challenge avec notre partenaire PHILDAR. Chacune a son histoire mais toutes partagent la même passion !

MATHILDE - Prix du jury PHILDAR -

Je sais que c’est ma passion !

« Je m'appelle Mathilde, j'ai 24 ans et je suis étudiante en Licence Pro Création industrielle, option : stylisme de mode, à Cholet dans le 49. J'aime beaucoup la couture et le dessin et j'ai donc décidé d'en faire mon métier.

Depuis la fin du primaire - début du collège, je sais que je veux être designer mode. J'ai commencé en faisant des robes pour mes Barbie avec des chiffons, et l'idée de travailler dans la mode m’est restée en tête. J'aime beaucoup créer des choses, que ce soient des vêtements, des motifs, de la déco, etc. J'ai fait des études dans le modélisme (un bac pro et un BTS) puis dans le design de mode (un BTS et une Licence pro).

J'ai beaucoup appris et cela m’a confortée dans le choix de travailler dans la mode et la création. Grâce à ces études, j'ai aussi découvert de nouvelles choses, comme le tricot et le design textile, que j'aime beaucoup travailler maintenant. Aujourd’hui, mon projet professionnel (et aussi mon rêve !) serait de travailler pour une marque de prêt-à-porter femme car c'est une cible que je connais bien, ou sinon une agence de tendances car j'aime beaucoup créer des univers en réunissant différents visuels, des échantillons de matières et une harmonie de couleurs qui illustre le tout. »

 

GUILAINE - Prix du public -

Le tricot fait partie de ma vie !

 

« Je m'appelle Guilaine, j’ai 46 ans et j'habite en région parisienne, je suis restauratrice de livres mais ma passion c'est... le TRICOT !

Depuis toute petite, je voyais ma mère tricoter et nous faire plein de pulls. Cela m'intriguait et à 10 ans, je lui ai demandé de m'apprendre… et voilà le virus est entré en moi ! Elle-même avait appris à 5 ans, par ma grand-mère. C'est donc une passion qui perdure de mère en fille.

Je me suis aussi perfectionnée grâce aux blogs et aux vidéos de tricot. Jusqu'à présent, j'ai toujours tricoté pour moi, ma famille, mes amis mais j'avais envie d’en faire profiter d'autres personnes du monde entier. J'ai donc ouvert ma boutique sur Etsy. Quel bonheur de savoir qu'un de mes tapis de bain est en Australie, mon écharpe à New-York et mon étole en Suisse !

Je sais que le tricot en général paraît "ringard" et "mémérisant" mais il s'est modernisé : les laines et les modèles ne sont plus ceux d'antan ! Pour ma part, j'utilise essentiellement des laines d'origine naturelle comme le Mérinos, l'Alpaga, le Mohair... Le rendu est vraiment plus beau par rapport aux laines synthétiques. Je n'ai pas vraiment d'atelier puisque l'avantage du tricot est qu’on peut le pratiquer partout : sur son canapé, dans le RER, à la pause midi au travail... tout est propice ! »

 

LAURA - Prix du public -

Je ne lâche quasiment plus mes aiguilles !

« Je m’appelle Laura, j’ai 26 ans et je suis maman de 2 enfants de 6 et 4 ans. Actuellement amateur, je souhaite pouvoir monter mon entreprise d’ici la fin de l’année.

Ma mère est couturière, j’ai donc baigné dans le travail du fil depuis l’enfance. J’ai appris au collège la broderie au point de croix et j’ai continué jusqu’à la naissance de mes enfants. Ce n’est qu’à la naissance de ma fille il y a 4 ans et demi que je me suis lancée dans le tricot… pour réaliser l’écharpe d’un bonhomme de neige pour une déco de Noël. Je n’ai, par la suite, quasiment plus lâché les aiguilles : une vraie addiction !

Ma mère m’a montré quelques points et la suite, je l’ai apprise grâce à des vidéos sur Youtube. Par défi personnel, j’ai décidé d’apprendre le crochet. Très vite, j’ai commencé à faire des créations pour mes enfants et mon entourage. Et ces derniers jours, j’ai décidé d’apprendre réellement à coudre de manière autodidacte !

Je souhaite transmettre mon savoir-faire en proposant des ateliers d’apprentissage et donner un coup de jeune à ces loisirs créatifs qui pâtissent d’une image vieillotte ! Mon rêve, après avoir créé mon entreprise, est d’avoir un espace entièrement dédié à mes activités et d’arrêter de casser les pieds de mon mari avec tout mon matériel ! »

 

SANDRA - Prix du public -

Une passion que m’a transmise ma mamie.

« Je m’appelle Sandra, j’ai 39 ans et je suis maman solo d’un petit bonhomme de 1 an ! Je suis assistante maternelle depuis 8 ans. Auparavant j’ai été aide-soignante et cela pendant 10 ans. J’habite près de Bordeaux,  à Villenave-d'Ornon. Ma passion en un mot ? Créer ! Créer tout et n’importe quoi !

Suivant les saisons, j’alterne les plaisirs : l’hiver, par exemple, je suis très « tricot », une passion que m’a transmise ma mamie. A la belle saison, je suis plus « couture ».

C’est vrai que depuis la naissance de mon loulou, j’ai repris la machine pour fabriquer plein de petites choses pour lui : un doudou, des lingettes… En fait, j’ai appris la couture en 4ème et j’ai tellement adoré ça que très vite j’ai voulu m’acheter ma première machine à coudre, rien qu’à moi !

Pendant  le confinement, j’ai repris la couture pour me lancer dans la fabrication de masques : j’en ai distribué près de 300. Je me suis aussi essayée à des aspects plus techniques de la couture : un sacré challenge qui m’a conduite à créer une robe notamment. J’avoue que j’en suis très fière ! »

 

VALERIE - Prix du public -

Rien n’échappe à ma machine !

« Je m’appelle Valérie, j’ai 48 ans, je suis mariée et maman de 2 garçons. J’ai une longue expérience en communication et ressources humaines. Je suis non professionnelle et autodidacte. Du Nord de la France à la Lozère, en passant par la Nouvelle-Calédonie, mon parcours créatif s’est enrichi au rythme de mon parcours géographique par des immersions artistiques et culturelles.

Ma passion pour la couture est née quasiment en même temps que mon premier fils puisque c’est au cours de ma grossesse, en 1999, que je décide de réaliser la décoration intégrale de la chambre de notre futur bébé : bavoirs, tour de lit, draps, doudous… rien n’échappe à ma machine !

De fil en aiguille, s’y ajoute ensuite le plaisir de broder sur tout support : vêtements, cartes, abécédaires… ma créativité est sans limite. Puis c’est au cours d’un séjour de plusieurs années dans le Pacifique que je renoue avec la couture. Je crée des bijoux et accessoires de mode en tissu local et textile recyclé.

Le chatoiement des couleurs de la Nouvelle-Calédonie m’invite à oser me lancer et je suis ainsi sélectionnée pour participer au Salon de la Créativité « Talents de femmes de Nouvelle-Calédonie ». Ensuite, retour en Métropole, où le climat frisquet m’incite à sortir les aiguilles à tricoter et à me lancer dans la confection d’écharpes qui m’amène jusqu’à vous aujourd’hui ! »

Découvrez toutes les créations postées sur notre challenge #stayhome #staycreative

Tags : #couture #tricot #création #passion

Soyez le premier à commenter ce post.