En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.

En savoir plus sur les cookies

Start-up : 5 conseils pour un pitch en 5 minutes réussi.

Temps de lecture 2 min

À l'occasion des Euratechdays de Blanchemaille by Euratechnologies, notre business manager a pitché devant plusieurs entreprises. Un exercice pas facile, surtout lorsqu'il s'agit de présenter sa start-up en 5 minutes ! Voici nos 5 conseils pour un discours réussi.

Photo : Benjamin, notre business manager aux Euratechdays de Blanchemaille by Euratechnologies.

  1. Quels interlocuteurs ?

Un pitch n’est pas universel. Même si on détecte des étapes importantes communes à la plupart des discours, le pitch doit être adapté aux personnes à qui on le présente. Vous n’allez pas parler de votre entreprise de la même manière à des investisseurs, qu’à des clients par exemple. L’un sera surement davantage tourné vers les chiffres et les bénéfices et l’autre sur votre solution à proprement parler.

      2. Connaître sa cible.

Une fois les interlocuteurs identifiés, il est primordial de se renseigner en amont et d’apprendre à les connaître parfaitement. Cela vous permettra de travailler votre discours en fonction de leurs centres d’intérêt : vous montrerez alors l’expertise que vous pouvez avoir sur vos clients. Vous allez les mettre en confiance et gagner leur attention.

      3. Les étapes clés.

Une fois le contexte de votre pitch déterminé et travaillé, construisez-le sur des étapes clés.

  • Introduisez votre discours avec le storytelling. Le mieux pour présenter votre concept simplement et directement c’est d’expliquer comment vous est venue l’idée de votre start-up. N’hésitez pas à raconter votre histoire, à démarrer sur une anecdote.
  • Identifiez la problématique de votre interlocuteur, de votre client et posez cette problématique sur le marché.
  • Apportez votre solution à cette problématique.
  • Quel est votre modèle économique ? Comment générez-vous du chiffre d’affaires ?
  • Quelles sont vos projections, vos prévisions et vos attentes ?
  • Présentez votre équipe en mettant en avant leur fonction et leur expertise.

     4. Les bénéfices au premier plan.

Que ça soient des clients ou des investisseurs, ce qui va capter principalement vos interlocuteurs, c’est LE bénéfice que vous allez leur apporter. Mettez en avant votre plus-value, toutes les valeurs positives que vous allez leur amener.

     5. Questions/Réponses

N’oubliez pas de préparer les réponses aux questions qu’on pourrait vous poser. Evidemment, il est toujours difficile de prévoir chaque remarque ou toutes les réactions que votre pitch peut susciter mais vous avez souvent des questions qui reviennent, auxquelles vous avez déjà pu être confronté(e). L’important est d’être réactif(ve) et de montrer à quel point vous êtes passionné(e) par votre projet.

Tags : pitch, start-up, storytelling, solution, clients, projet, bénéfices