ELLES ONT GAGNE LE CHALLENGE CHROMOSOME A !

Temps de lecture 3 min

5 créatrices ont été sélectionnées par ce concept store curieux ! Découvrez leurs collections originales et à forte personnalité.

MAMKAAN


« Artiste autodidacte, je suis une amoureuse du papier que j'aime manipuler : journaux anciens dans lesquels je puise l'inspiration ou les mots, papiers sur lesquels je peins et crée des motifs avant de les intégrer à un grand tout.


Je réalise principalement des portraits "décalés", aux personnages tantôt mélancoliques ou rêveurs, tantôt drôles, revendicateurs ou exubérants, avec toujours l'intention de susciter une émotion, une prise de contact.


Lorsque cela est possible je privilégie des supports "recyclés", avec une appétence plus particulière pour le bois. J'essaie de créer un petit monde peuplé de caractères forts…


Le challenge Chromosome A a été la clé d’entrée pour une collaboration pour mes tableaux et gravures, avec des ventes malgré le contexte sanitaire que l’on connait tous, et les fermetures subies par les commerces.


Je développe d’ailleurs ce mode de fonctionnement qui me permet d’être visible dans des lieux où je n’irai pas exposer (je suis maman de deux petits bouts) mais je continue de participer à des expos et évènements ponctuels dans ma région. Ainsi je travaille avec des boutiques/galeries/concept store à Tours, Lille, Tournon sur Rhône, Amboise et Lausanne. Et j’espère bien d’autres à venir ! »

 

LE DUC VA-NU-PIEDS

« La créativité est le fil rouge de mon parcours de vie. Très jeune, je créais des "sculptures" avec la boue du jardin que j'allais vendre aux voisins !
Je me suis formée "officiellement" à la céramique en 2004. Puis je me suis orientée vers l'éducation spécialisée et j’ai travaillé durant des années auprès de jeunes en difficulté en utilisant les vertus de la créativité dans mon métier et en continuant de travailler la céramique en parallèle sur un plan personnel.

 

Puis, pour des raisons financières, j'ai décidé de m'orienter plus sérieusement vers l'illustration, discipline beaucoup plus accessible d'un point de vue matériel. Et pour mon plus grand bonheur, quelques années plus tard, le Duc va-nu-pieds est né !


Aujourd'hui, je lui consacre tout mon temps et mon énergie. Je crée principalement des illustrations et quelques linogravures. Je participe aussi à des projets de création d'oracles.


Mes thèmes de prédilection sont l'aspect structurel du vivant, le sombre, la magie et ses mystères, les cycles "vie-mort-vie", etc.
 

Pour ce qui est de ma collaboration avec Chromosome A, ce fut particulièrement instructif puisque je démarrais tout juste mon activité. Je n'avais donc encore jamais eu d’expérience de vente sur le site d'une boutique/galerie. Sébastien, le fondateur de Chromosome A a été particulièrement patient et à l'écoute notamment en ce qui concerne la présentation photographique de mes produits.


Aujourd'hui certaines de mes créations sont encore en expo-vente dans cette boutique. Je peux donc dire que cette expérience fut un succès. »

 

MELANIE BOURGET

Toute petite, j’adorais déjà la poterie ! Mais je me suis mise à la céramique il y a seulement une dizaine d’années, après avoir fait une école d’Art et travaillé dans le multimédia. J’avais très envie de revenir à du manuel. J’ai découvert la technique du raku et je me suis tout de suite dit que c’était ce je voulais faire !
 

C’est en participant à des concours que j’ai décroché des stands sur les salons des métiers d’art : j’ai rencontré des galéristes et commencé à vendre mes créations. À travers mes sculptures (essentiellement des femmes), j’explore les expressions, l’âme humaine… les possibilités sont infinies ! Je travaille sans modèle, je m’inspire de croquis, de peintures, de photos…


J’utilise uniquement la technique du raku. Les craquelures créées sur l’émail donnent vie à mes personnages. Il y a un côté aléatoire dans cette technique que j’adore ! Il faut se laisser surprendre, accepter ce qu’on découvre : « le bonheur dans le hasard ».


Ma collaboration avec Chromosome A m’a permis de vendre mes premières « petites pièces » : mes « amuse-bouche » : des magnets en céramique déclinés de mon travail.  C’était pour moi un nouveau canal de distribution car auparavant j’étais exposée dans des galeries. Cela m’a incitée à développer ce type de collections qui a bien plu et de gérer plus sereinement la période du confinement pendant laquelle mon activité s’était arrêtée.
 

Grâce à cette nouvelle visibilité, j’ai développé mon réseau, j’ai été contactée pour des commandes via mon compte insta, sans doute aussi grâce aux publications faites par Chromosome A et Challangel ! »

 

WOODYFREAK


« Je suis une illustratrice autodidacte, carcassonnaise et mes illustrations sont clairement inspirées par mes origines slaves ! Symboliques, elles évoquent souvent le monde animal auquel j’accorde une grande importance.


Ma collection des Art Prints "Les Astres Sauvages" est tout droit sortie de l’univers mystique du tarot dont je m’amuse à réinventer les lames.  
Chacune de mes illustrations comporte uniquement des traits et des millions de petits points. Cette technique complexe, appelée le "dot work", demande une quarantaine d'heures de travail par création. Inspirée de l'univers du tattoo, elle permet de donner un maximum de vie et de profondeur à mes dessins.


Mes illustrations sont vendues en édition limitée à 100 exemplaires, numérotées et signées à la main. Je les imprime moi-même sur du papier français Clairefontaine épais à grain de 200g.


Mes travaux sont présents dans des boutiques et des marchés de créateurs. Être représentée chez Chromosome A, c’était comme être exposée dans un cabinet de curiosité : un univers qui correspond parfaitement au style de mes créations ! »

 

L'ETOILE DE VERRE

L’Etoile de Verre est née dans la forêt de Ciyan, où elle se réveille couverte d’insectes, avec des fragments de verre entre les mains. Elle devient alors l’âme de cette poésie naturelle et se met mécaniquement à créer des choses avec ces morceaux de verre. En se baladant, elle trouve des vieux réveils et elle s’en sert pour confectionner des bijoux ; puis, elle recueille un insecte mort quelques jours plus tôt et elle décide de l’utiliser dans ses créations.

 " De mes études dans l'art du verre avec un CAP souffleur de verre et un Brevet des Métiers d'Arts en décoration sur verre, je découvre la technique Tiffany. Passionnée par la nature, je décide de fusionner les deux pour créer mon univers. »

 

 

Tags : #créateur #création #illustration #céramique #papier

Soyez le premier à commenter ce post.